Ecoblogie

Syndication de blogs sur l'écologie, l'environnement, le développement durable...

vendredi 18 juillet 2014

La LEGOlution est en marche !

LEGO : tout n’est pas merveilleux, et certainement pas votre partenariat avec Shell ! Voici le message que nous envoyons du monde entier depuis le 1er juillet.

Tout n’est pas merveilleux, c’est aussi le titre de notre vidéo, qui montre un merveilleux monde Lego se faire submerger par une nappe de pétrole. Cette vidéo a dépassé les 4 millions de vues sur Youtube en quelques jours à peine, malgré une censure temporaire à la demande de la Warner Bros.

Des milliers de vidéos LEGO sur YouTube. Une seule supprimée pour “atteinte au droit d’auteur” de la Warner Bros. Nous avons diffusé cette vidéo ailleurs : LEGO et Shell ne veulent pas la voir ? Ils la verront quand même, comme plus de quatre millions d’internautes!

Un demi million d’emails envoyés !

En deux semaines, plus de 500 000 de personnes ont demandé à LEGO de ne plus faire équipe avec Shell en leur envoyant un message. Ce matin, des activistes de Greenpeace ont déposé plus de 514 000 briques blanches devant le siège de LEGO au Danemark pour symboliser ces emails envoyés ! Ils ont ré-habillé le siège de la marque de jouets aux couleurs de la LEGOlution …

Action au siège de LEGO

Signez, et écrivez aux dirigeants de LEGO

300x300_FR

Une réaction inattendue : celle de Shell

Son équipe de communicants a en effet commencé une opération “nettoyage” du web… Il y a quelques jours, l’un des chargés de campagne de Greenpeace a partagé via son compte Twitter une vidéo (publique) élaborée par IRIS, l’agence de communication de Shell, pour détailler le partenariat entre Shell et LEGO. Quelques minutes plus tard, cette vidéo a été mise en “privée” par l’agence de communication… Heureusement, l’internet n’oublie rien, la vidéo est toujours quelque part …

Pourquoi cette opération d’élimination méthodique de la part de l’agence de communication de Shell ? Serait-il possible que, finalement, l’image de Shell ne soit pas totalement en phase avec celle de LEGO ?

Ces petites briques sont synonymes d’inspiration, d’apprentissage et de divertissement pour des millions d’enfants (et d’adultes !) à travers le monde. LEGO est aussi l’une des entreprises les plus progressistes parmi celles que nous avons déjà interpellées : elle a réalisé d’importants progrès pour réduire son impact écologique et s’orienter vers un futur propre. C’est pourquoi son partenariat avec Shell nous attriste et nous choque.

En soutenant une compagnie comme Shell, qui envisage d’exploiter les combustibles fossiles dans les eaux de l’Arctique, LEGO trahit ses propres engagements. Son éthique, son image positive mais aussi ses exigences élevées sont à l’opposé de celles d’une entreprise comme Shell.

Les mini-figurines en action

La LEGOlution se poursuit, dans le monde entier et dans toute la France. Les mini-figurines LEGO continuent leur mobilisation : elles ne veulent plus être associées avec Shell et militent pour sauver l’Arctique…

Vous êtes témoin d’une action pacifique de mini-figurines LEGO ? Vous souhaitez faire la LEGOlution chez vous ? Téléchargez ici quelques outils pour vous aider. Partagez ensuite vos images d’action de mini-figurines sur http://create.legoblockshell.org/ !

jeudi 17 juillet 2014

Rapid'news - La 1ère Skoda plug-in hybrid attendue en 2016...

Voici une nouvelle série de brèves « produit ».

Angleterre : un Français se retrouve sur une autoroute... en tricyle

A la fois dangereuse et illégale, la situation a surpris quelques automobilistes britanniques. Désirant relier l'Angleterre à son pays d'origine, un Français s'est engagé sur une bretelle d'autoroute à bord de son rickshaw.

Les systèmes de stockage d’énergie au sein des bâtiments se développent

Smart Building. Consistant à stocker sur une courte durée l’énergie résiduelle d’un bâtiment, ces techniques visent à réduire le coût et les émissions de gaz à effet de serre des immeubles.
Generique - smart building - icône

Lire la suite

mercredi 16 juillet 2014

Canada : un robot traversera le pays en auto-stop

Et si vous preniez un robot en auto-stop au Canada ? Fruit d'une expérience unique, le projet hitchBOT sera l'occasion de tester l'empathie des automobilistes vis-à-vis des robots.

Ring Folies : la Toyota Prius Plug-in bat un record

Toyota et le Nürburgring ne sont pas antinomiques. La Lexus LFA y a signé de très bons chronos tout comme la barquette EV P002 mais cette fois-ci, Toyota revient sur la Nordschleife pour battre un record … pas ordinaire. Ils ont choisi pour cela la Prius Plug-In Rechargeable …

GEMAPI : l'Italie et l'Espagne aussi…

A l'image de ce que recouvre réellement la GEMAPI en France, les entreprises privées du secteur de l'eau adaptent actuellement leur business model dans toute l'Europe pour essayer de maintenir des profits élevés. Exemples révélateurs en Italie et en Espagne. Alors que leur modèle économique historique fondé sur la consommation des volumes d'eau potable facturés s'effondre, les majors de l'eau tentent une OPA sur les financements des institutions qui, à l'égal des agences de l'eau en France, assurent le (...)

mardi 15 juillet 2014

La Chine supprime la taxe à l’achat de voitures « vertes »

Soucieux de doper les ventes de voitures « vertes » et surtout de lutter contre la pollution urbaine, le gouvernement chinois décide de supprimer, du moins temporairement la taxe de 10 % sur l’achat de véhicules écologiques. Cette mesure devrait plaire à tout le monde, constructeurs comme acheteurs. Une mesure raisonnable Les images de Pékin, […]

Lire la suite sur La Chine supprime la taxe à l’achat de voitures « vertes » ... Note: Suivez-nous sur Facebook et Twitter | Voiture Electrique

Cap Heol : projet d’écovillage en centre bretagne

domaine-Krenihuel

34 h de bois, prairies, parc d’agrément, un centre d’hébergement  écologique de 2700m2 :    le domaine de Krénihuel , à Silfiac au Nord de Pontivy, se présente comme un petit paradis auquel il ne manque q’un projet collectif : depuis plusieurs années justement, l’association CAP HEOL projette d’acquérir en vue d’y implanter un lieu de vie ouvert à tous. Des travaux importants y ont été engagés entre 2005 et 2007 , financés à hauteur de 1 millions d’euros par les collectivités locales bretonnes et l’EUROPE. Le projet se résume ainsi et s’adresse à toutes les bonnes volontés : un appel à financement vient d’être lancé sur FACEBOOK mais aussi à participation physique.

Vivre une alternative à la culture individualiste et consumériste, basée sur la coopération, la  communication bienveillante et la solidarité avec un  choix de mixité sociale et générationnelle.
Réduire notre empreinte écologique, respecter le Vivant  et développer la biodiversité en appliquant les principes  de la permaculture.
Relocaliser l’économie et favoriser l’autonomie alimentaire et énergétique ;  Eco-construire des habitations naturelles et avec des matériaux locaux et sains ;
Proposer toute l’année un hébergement et une  nourriture végétarienne pour des séjours de  ressourcement, de formation et de transition, des stages et des activités créatives et culturelles favorisant l’évolution des êtres.

 

 

Cet article Cap Heol : projet d’écovillage en centre bretagne est apparu en premier sur ecoloPop.

Objets connectés : 400 TWh consommés chaque année

Energie. Les équipements connectés (box, etc.) consomment chaque année autant que la production nucléaire française ! L’AIE veut orienter les politiques publiques vers ce fabuleux gisement d’économies potentielles.
Energie - consommation électrique - objets connectés - 2008 à 2025 - graphique - IEA

Lire la suite

dimanche 13 juillet 2014

Pour BMW, les futures normes envrionnementales vont coûter (très) cher

Interviewé par un magazine allemand, le patron du groupe BMW confirme que l'objectif 2021 concernant les normes environnementales s'annonce très compliqué pour un constructeur comme BMW. Cela devrait coûter plusieurs milliards juste pour le développement de motorisations adaptées.

Stockage de l'hydrogène : une nouvelle solution en provenance de Suisse

L'hydrogène présente deux problèmes majeurs : la production et le stockage. Un certain nombre d'universités ou d'entreprises travaillent pour régler le deuxième, le stockage. En Suisse, un procédé à base d'acide formique pourrait être une belle solution.

samedi 12 juillet 2014

Brèves de l'éco - Toyota approvisionne Boiron en véhicules hybrides...

Voici une nouvelle série de brèves à « caractère économique ».

vendredi 11 juillet 2014

Transition énergétique: le CESE met de l'eau dans le gaz

Le CESE, c'est le Conseil économique et social de notre République. Une assemblée consultative française composée de représentants sociaux dont on se moque généralement éperdument. Elle permet pourtant la représentation au niveau national des organisations professionnelles et la communication entre les différents acteurs de l’économie. Mais depuis qu'elle vient de donner son avis sur le projet de loi pour la transition énergétique, il y a comme de l'électricité dans l'air. Ou de l'eau dans le gaz.

#TraficBois : un projet de loi d’avenir ?

Pendant plusieurs mois, Greenpeace a enquêté et agi au Brésil, en Afrique et en Europe sur les flux de bois illégal. Voir l’intégralité de notre dossier d’investigation Bois volé – vies volées. Plus de 7 700 citoyens français ont interpellé par email leurs députés qui examinaient en seconde lecture, entre le 8 et le 10 juillet, la loi sur l’avenir de l’agriculture et de la forêt.

Pour revoir les actions de la Brigade de Vérification du bois de Greenpeace, naviguez dans la timeline…

L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de mercredi à jeudi ce projet de loi sur l’agriculture, l’alimentation et la forêt.

L’exploitation illégale est un fléau qui affecte 15 à 30% du commerce mondial du bois selon Interpol, et représente la même valeur économique que le trafic de drogue. Dans certaines forêts tropicales, comme l’Amazonie brésilienne ou la République Démocratique du Congo, considérées comme les poumons de la planète, la prévalence de l’illégalité dépasse 60%.

Les députés ont entendu les citoyens et les associations

En 2010, l’Union européenne a adopté le Règlement Bois pour lutter contre ce trafic. Le RBUE impose aux importateurs l’obligation de prendre toutes les mesures nécessaires à l’analyse des risques au sein de leur chaîne d’approvisionnement, afin de ne pas se rendre responsables d’importation de bois illégal. Ce règlement, en vigueur depuis le 3 mars 2013, est censé être appliqué depuis cette date par la France.
Après moult péripéties, cette disposition va être enfin complétée par le législateur français sous la forme de l’article 33 du projet de loi d’avenir sur l’agriculture, l’alimentation et la forêt.

Cet article, qui était très insuffisant avant l’arrivée du texte en seconde lecture a été amendé dans le bon sens avec les deux points suivants :

IV bis. – Le fait de mettre sur le marché́, en méconnaissance du paragraphe 1 de l’article 4 du règlement (UE) n° 995/2010 du Parlement européen et du Conseil, du 20 octobre 2010, précité, des bois ou produits dérivés de ces bois issus d’une récolte illégale au sens du g de l’article 2 du même règlement est puni de deux ans d’emprisonnement et de 100 000 € d’amende.
IV ter. – Le fait de commettre les infractions mentionnées au présent article en bande organisée, au sens de l’article 132-71 du code pénal, est puni de sept ans d’emprisonnement et de 500 000 € d’amende. Le titre XXV du code de procédure pénale s’applique.

Enfin, la France inscrit l’infraction et les sanctions dans la loi !

Ainsi, les pays producteurs seront encouragés à structurer leur secteur forestier afin de garantir la légalité du bois qu’ils exportent vers l’Europe ; et les pays importateurs, sommés de vérifier à leurs frontières l’origine du bois importé sous peine de saisie et de sanctions.
La loi doit prochainement passer en seconde lecture au Sénat. Il lui reste donc quelques obstacles à surmonter, mais les signaux s’améliorent :
Un tout premier contrôle a enfin été initié il y a quelques jours à La Rochelle par le Ministère de l’Agriculture. Espérons que ce premier signe encourageant ne restera pas sans lendemain et marquera effectivement la fin de l’impunité pour les importateurs peu scrupuleux.

Nous appelons les autorités françaises à généraliser ces contrôles et les mesures conservatoires nécessaires, telles que l’immobilisation des grumes et l’interdiction de commercialisation, visant à éviter toute nouvelle arrivée de cargaison illégale sur le marché français.

Entrez dans notre récit interactif :

GEMAPI : la nouvelle compétence transférée aux Régions ?

Le président du Conseil régional de Bretagne a écrit à Manuel Valls pour lui demander de conférer l'exercice de la compétence GEMAPI aux régions, nouvel épisode d'un feuilleton qui tourne à la foire d'empoigne générale. Rappel des épisodes précédents. Au sein du « Comité de suivi », EPTB-Canal historique, drivé par Filochard-Marcovitch, va tenter de faire la peau aux EPAGEs, qui avaient laminés le gang des EPTB en seconde lecture au Sénat, quand l'honorable sénateur Collombat avait poussé la malice jusqu'à (...)

Les SIG clés des smart grid

Pour améliorer l’efficacité et la rentabilité des réseaux intelligents de distribution (d’électricité notamment), les producteurs et les opérateurs vont ajouter la localisation des données remontées. Seuls des SIG permettront de représenter ces données.
Logiciel - Système d'information géographique (SIG) et smart grid

Lire la suite

jeudi 10 juillet 2014

Future Bugatti : la piste d'un coupé 2 places hybride privilégiée ?

Alors qu'il ne reste plus qu'une petite vingtaine de Veyron à vendre, Bugatti travaille toujours sur la succession de son seul et unique modèle. Plusieurs pistes ont été étudiées ces dernières années mais il semble de plus en plus probable que la marque de Molsheim poursuive dans la veine de son coupé et propose une auto encore plus puissante. Et ce sera une hybride selon les dernières informations données par Reuters.

La Chine supprime sa taxe de 10% sur les voitures électriques

Enfin une bonne nouvelle pour Tesla et pour bien d'autres constructeurs de voitures électriques en Chine ! L'agence Bloomberg indique que dans sa volonté de combattre la pollution et réduire sa dépendance énergétique, l'Empire du Milieu a décidé de supprimer la taxe de 10% sur les voitures électriques. Pour une période déterminée.

Tesla ouvrira demain le premier supercharger français

La « station de recharge la plus rapide du monde » vient d'entamer sa carrière dans l'Hexagone. Tesla vient en effet d'ouvrir officiellement le premier supercharger français et entamera bientôt l'ouverture du second afin de permettre la liaison entre la Côte d'Azur et l'Ile de France.

- page 2 de 687 -