Ecoblogie

Syndication de blogs sur l'écologie, l'environnement, le développement durable...

lundi 23 mars 2015

Jinma JMW2200 : une électrique chinoise au look très allemand

Le constructeur chinois Qingzhou Da Jinma Motorcycle Corporation a dévoilé lors du salon du véhicule électrique de Shandong son étonnante KWM2200. Cette voiture vendue environ 3700 € copie sans succès le design de la BMW i3.

Mise en conformité des installations individuelles d'assainissement en cas de vente

Au détour d'une réponse ministérielle à un parlementaire on touche du doigt toute l'absurdité de la réglementation actuelle de l'ANC. Le ministère de l'Ecologie indique en effet qu'à l'occasion de la vente d'un bien ce sera de préférence à l'acheteur de supporter le coût des travaux de mise en conformité, au motif, notamment, que « l'installation d'assainissement non collectif doit être adaptée à l'usage qu'en fera le nouveau propriétaire (nombre d'habitants, utilisation en intermittence ou non, choix en termes (...)

La domotique et les économies de chauffage

Alors qu’il y a une dizaine d’années, personne ne savait exactement ce que recouvrait le terme domotique, aujourd’hui, elle devient peu à peu la norme. Elle s’est démocratisée rapidement parce qu’elle permet de faciliter certains gestes du quotidien (ouverture et fermeture des portes, ouverture et fermeture des volets, mise en marche de certains appareils à […]

Le jardinage écologique, nouvelle définition

Réduire notre impact sur l’environnement est désormais possible dans tous les domaines. Ainsi, le jardinage n’échappe pas à la règle ! Quels sont les conseils à suivre pour jardiner de manière écologique ?   Utilisez des produits naturels Dans votre jardin, comme dans votre maison, utilisez des produits naturels. Pour soigner vos plantes, faire pousser vos légumes […]

Quelques combinaisons de couleurs pour une bonne décoration intérieure

Si vous avez décidé de peindre votre maison, mais vous n’êtes pas surs du type de couleur que vous souhaitez choisir, commencez par un point de référence. Pensez à une photo que vous aimez, une œuvre d’art, les couleurs dans votre garde-robe, et quelles couleurs vous avez déjà dans votre maison. Cela vous aidera à […]

La circulation alternée ne sera pas reconduite mardi

Alors que le pic de pollution s'était déjà bien éteint dès hier, la ministre de l'Écologie Ségolène Royal a annoncé aujourd'hui que la circulation alternée ne serait pas reconduite demain mardi dans la capitale. Elle en a profité pour féliciter « les automobilistes au comportement citoyen qui ont compris la nécessité de cette mesure ».

Locminé (56) : construction d’une usine de méthanisation

01PC Bureaux LIGER-Vue 09 02PC LIGERPOLE-vue 10 Visuel_3D_HERA_LIGER (1)

Basée dans le Morbihan, la Société d’Économie Mixte LIGER (SEM LIGER), initié par la commune de Locminé est le premier site « décarbonné » européen qui valorisera deux énergies de biomasse 100% énergie verte : la biomasse bois et la méthanisation de ressources organiques issues des différentes activités locales. L’objectif du projet : agir concrètement sur la réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre en proposant des énergies alternatives aux énergies fossiles.

LIGER a pour ambition de produire 3 types d’énergies renouvelables via trois marques déposées :

  • TANGREEN, pour la production de combustible (chaleur verte)
  • DOUARGREEN, pour l’engrais vert
  • KARRGREEN, pour le biocarburant

LIGER estime l’équivalent de cette production à plus de 2 millions d’euros (d’importation de pétrole brut) pour la France chaque année.

Vers une production d’énergie pour le territoire via des circuits courts

Mise en fonctionnement depuis mai 2012, la chaufferie biomasse d’une puissance d’1,6 mégawatt est alimentée par une production locale dans un rayon de 25 km. Elle permet d’ores et déjà de produire 6 000 Mégawattheures/an d’énergie thermique verte chaque année et d’alimenter ainsi des ouvrages collectifs (centre aquatique, salle de sport, collège, salle multiculturelle), un industriel (CECAB D’aucy) et plus récemment le village Parco (7 foyers).

La quantité d’émission de Gaz à effet de serre évitée est estimée à 1 281 tonnes équivalents CO2/an.

Construction d’une usine de méthanisation

En lançant la construction de l’unité de méthanisation, LIGER devient le centre d’énergies renouvelables le plus avancé au niveau européen. Le site de Locminé applique concrètement le principe de l’économie circulaire, ou encore de Boucle Energétique Locale (BEL). En effet, ajoutée à la chaufferie à bois mise en place en 2012, cette unité de méthanisation va produire 5 énergies vertes qui seront redistribuées aux différents acteurs de la commune (industriels, habitants, agriculteurs, …). Pour cette seconde phase de travaux, LIGER a choisi de faire appel à un spécialiste des solutions environnementales d’envergure, le groupe HERA, qui s’est donc installé pour 24 mois sur le territoire de Locminé et qui participe ainsi, à l’économie bretonne.

Un chantier encadré par des experts des constructions environnementales

Pour ce chantier d’envergure, LIGER a fait appel au groupe HERA, un pionnier en matière de construction écologique. En effet, depuis plus de 25 ans, le groupe HERA est expert dans la gestion des ressources et de l’environnement. Il se voit confier des missions qui visent à transformer les déchets en nouvelle ressource. Installé courant février sur le site de LIGER et ce jusqu’à la mi 2016, le chantier de l’unité de méthanisation réunit un ensemble de compétences bretonnes au sein de plusieurs corps de métiers : l’entreprise de génie Civil SCOBAT, l’entreprise de VRD Le BADEZET, le manufacturier de sécheur HAARSLEV France basé à Lorient et l’électricien automaticien BOSSARD. Tout au long du chantier, HERA France assurera la coordination entre les différents acteurs par le biais de son chef de projet présent sur place et d’un adjoint au chef de projet qui a été recruté pour ce chantier. D’un point de vue économique, HERA France a fait appel au maximum, aux ressources humaines et matérielles bretonnes. Ainsi, pour la construction de l’unité de méthanisation de LIGER, c’est plus de 35% du chiffre d’affaires global qui est réalisé par les entreprises du territoire.

« Notre choix pour le groupe HERA s’est imposé de façon logique. En effet, le groupe répond à l’ensemble du cahier des charges que nous avions fixé au niveau technique et financier. » déclare Grégoire Super, Maire de Locminé et Président de LIGER.

 

« Transformer les déchets en ressources est la mission du groupe HERA depuis sa fondation. Le groupe HERA réalise 100% de son chiffre d’affaires dans le domaine de l’environnement et consacre une part majeure de ses budgets au développement de solutions technologiques complètes et innovantes s’inscrivant dans le cercle vertueux de la seconde vie des résidus et déchets. Dans le cas du projet LIGER, HERA a relevé le défi de mettre en place une proposition technique et environnementale garantissant la plus grande efficience énergétique dans le plus grand respect du site d’implantation du projet. HERA attache une grande importance à ce projet dont la réussite ouvrira la voie à un modèle économique énergétique d’un nouveau genre, fruit d’une collaboration intelligente entre le monde industriel et communal. » déclare Fabrice Hermance, Directeur Général de HERA France

LIGER, un projet inscrit dans une économie circulaire locale et territoriale

Dès sa mise en fonctionnement début 2016, l’unité de méthanisation de Locminé va permettre de produire 5 millions de m3 de biogaz par an. Elle sera alimentée par les acteurs locaux, qui sont très impliqués dans le projet depuis le début. En effet, afin d’optimiser la mise en place de cette unité, LIGER a évalué auparavant les sources de déchets qui pourraient l’alimenter et la taille du projet a donc été établie en fonction de ces éléments. Ainsi, 56 000 tonnes de déchets générés par des industriels du territoire, les agriculteurs ainsi que par les habitants, seront traités chaque année par l’engin écologique :

  • Les déchets industriels : 46 800 tonnes de matières brutes par an
  • Les excédents agricoles : 8 000 tonnes de matières brutes par an
  • Les boues et graisses des collectivités : 4 200 tonnes de matières brutes par an.

Soucieux de mettre en place une économie circulaire parfaite, le site de LIGER est installé au plus prêt des différents acteurs du projet. Ainsi, une fois les déchets organiques traités par l’unité de méthanisation, les 5 énergies créées seront réinjectées aux acteurs concernés sans risque de déperdition. De plus, le territoire de Locminé bénéficie d’un ensemble d’infrastructures qui se complète parfaitement et qui a des besoins en énergies répartis sur toute l’année. Ainsi organisé, le rendement de l’unité de méthanisation est optimal. Un projet responsable, soucieux d’améliorer la qualité de vie de tous les habitants du territoire L’objectif premier de LIGER est de réduire les émissions de gaz à effet de serre, et ainsi, d’améliorer les conditions de vie des habitants du territoire pour aujourd’hui, et les années à venir. Afin de fédérer les habitants du territoire autour du projet, LIGER a choisi d’utiliser les techniques de construction les plus avancées au niveau technologique. Par conséquent, le site de LIGER restera un lieu silencieux et inodore, où d’ailleurs, même quelques nouvelles espèces d’oiseaux ont élu domicile. En effet, LIGER dispose de 20 000 m2 de zone humide protégée dont s’occupe la Ligue de Protection des Oiseaux, et va devenir un observatoire de la biodiversité accessible aux écoles et au grand public.

« LIGER est un réel plus pour le bassin de Locminé : notre volonté est de conforter et de renforcer l’emploi sur le territoire et d’ouvrir des portes à nos jeunes en leur permettant d’accéder aux métiers de l’environnement, notamment, les métiers des énergies renouvelables. » explique Grégoire Super. 

 

Un projet de territoire fédérateur

Porté par les collectivités locales de la Communauté de communes du Pays de Locminé et soutenu par l’ADEME, le Conseil Régional de Bretagne,le Conseil général du Morbihan et l’Agence de l’Eau Loire Bretagne, le projet LIGER fédère également des acteurs industriels et entreprises privées locales. On compte parmi eux le groupe agroalimentaire Jean Floc’h, le leader des légumes en conserves d’aucy, et aussi la ressource forestière du Groupe Dreyfus, la Saur, travaux Publics du Blavet…

Une technologie de pointe destinée à garantir l’indépendance énergétique du territoire

Le projet LIGER s’inscrit dans une démarche responsable en tous points :

  • Sur le plan environnemental : soucieux d’optimiser la qualité de sa production, LIGER a engagé un ingénieur calcul CO2 dont la mission est de vérifier l’impact de l’activité sur l’empreinte carbone et d’optimiser le projet.
  • Sur le plan social : LIGER s’est engagé à minimiser toute gêne découlant de son activité. Ainsi, les riverains ne sont absolument pas impactés par l’activité de la chaufferie biomasse tant sur le bruit que les odeurs.
  • Sur le plan économique : le concept mis au point par LIGER fonctionne sur la base de l’économie circulaire exemplaire et engendre ainsi de fortes économies pour les particuliers, les collectivités et industriels.

Le projet en quelques chiffres

  • L’investissement total du projet représente 14,5 M€
  • A ce jour, on estime la future production de Liger à 5 millions de m3 de biogaz équivalent à 2 850 000 Nm3 de gaz naturel par an, qui seront répartis de la façon suivante :
    • 10 200 MWh d’électricité représentant la consommation de plus de 4000 foyers
    • 9 690 MWh thermique qui alimenteront le réseau de chaleur collectif
    • 550 000 Nm3 de bio méthane injectés dans le réseau de Gaz représentant la
    • Et l’équivalent 550 000 litres de gasoil en bioGNV (Gaz Naturel Véhicule) pour par anconsommation de 960 foyers par an une mobilité décarbonnée, sans émission de particules pour la flotte des véhicules des collectivités ainsi que des flottes de véhicules d’industriels ou professionnels du transport.

Cet article Locminé (56) : construction d’une usine de méthanisation est apparu en premier sur ecoloPop.

La Tesla Model S bientôt en mode pilotage automatique

Elon Musk, le PDG de Tesla, vient d’annoncer que la nouvelle version du logiciel de la Model S, qui sortira dans quelques mois, comporterait une fonction pilotage automatique (bien qu’il s’agisse réellement d’une direction automatique plus puissante). Ce système permettra au conducteur de parcourir une distance telle que celle qui existe entre San Francisco et […]

Lire la suite sur La Tesla Model S bientôt en mode pilotage automatique ... Note: Suivez-nous sur Facebook et Twitter | Voiture Electrique

Gestion des risques d'inondation : un Gosplan à la française

Le ministère de l'Ecologie (ce qu'il en reste) a mis plus de deux ans à répondre à un parlementaire qui l'interrogeait sur l'application par la France de la directive européenne relative à l'évaluation et à la gestion des risques d'inondation. On comprend pourquoi à la lecture de la réponse. La réglementation en la matière est devenue totalement illisible à mesure que de nouvelles dispositions s'ajoutent inéluctablement à un empilement sédimentaire qui exigera bientôt le recours à l'archéologie préventive (...)

Energie et eau douce, d’une pierre 2 coups

Carnegie-Wave-Energy-PerthAlimenter une usine de désalinisation de l’eau de mer avec l’énergie des vagues, tel est le projet de l’entreprise Carnegie Wave Energy, basée en Australie. 3 bouées géantes en métal d’une capacité de 240kW chacune  ont été déposées  à  3 kilomètre au large de l’île Garden Island, dans la région de Perth au sud Ouest de l’Australie, zone aride où l’eau douce est rare. Remplies d’un mélange d’eau salée et de mousse, ces monstres de 11m de diamètre flottent légèrement sous le niveau de la mer grâce à une densité légèrement inférieure à celle de l’eau de mer, ce qui leur permet de résister aux aléas climatiques comme les tempêtes. Agitées par la houle, elles sont reliées à une pompe attachée au sol sous marin, pompe qui envoie l’eau de mer sous pression dans une centrale électrique située à terre, alimentant ensuite l’usine dedésalinisation de l’eau de mer.

Cet article Energie et eau douce, d’une pierre 2 coups est apparu en premier sur ecoloPop.

dimanche 22 mars 2015

Les départements et l'eau : stop ou encore ?

Hier encore promis à la disparition, décidément insubmersibles, les départements, sous la forme de « Conseils territoriaux », pourront-ils encore demain financer les politiques publiques de l'eau et de l'assainissement comme ils le faisaient depuis des décennies, pour des volumes financiers aussi considérables qu'essentiels ? C'est compliqué, répond le projet de loi NOTRe. Effectivement… Deuxième séance du jeudi 5 mars, Article 24 : Mme Marylise Lebranchu, ministre. Cet amendement propose de revenir à la (...)

samedi 21 mars 2015

ANC : création d'une confédération nationale d'usagers

Le week-end dernier à Argenton-l'Eglise dans les Deux-Sèvres une quinzaine d'associations venues de la France entière ont créé le réseau « Confi-ANC-e », pour Confédération indépendante pour un assainissement non collectif équitable, qui entend défendre les 5 millions et demi de foyers français concernés par l'ANC, en proie depuis des années à des dérives innombrables. Eaux Glacées a très longtemps chroniqué les pratiques délétères découlant de la mise en œuvre d'une nouvelle réglementation en matière (...)

Les laboratoires publics départementaux d'analyse ont-ils encore un avenir ?

Versant eau, Eurofins et Carso ont déjà réussi leur OPA. Côté vétérinaires, çà bouge encore un peu. Si les élus ne s'investissent pas davantage que pour l'eau, comme en témoigne hélas la tiédeur des débats lors de l'examen de la loi NOTRe à l'Assemblée, l'affaire sera réglée après 2017… Deuxième séance du jeudi 5 mars : Après l'article 24 : M. le président. Je suis saisi de deux amendements identiques, nos 595 rectifié et 1318 rectifié, portant article additionnel après l'article 24. La parole est à Mme Sandrine (...)

vendredi 20 mars 2015

Ségolène Royal annonce la circulation alternée lundi... sauf si la pollution baisse durant le week-end

Si la pollution ne s'atténue pas dans les deux jours, la circulation alternée pourrait être instaurée lundi.

Mercredi, Paris était la capitale la plus polluée au monde

Mercredi, le niveau de pollution parisien a détrôné celui de Shangaï. Si l'information n'a été valable que quelques heures, elle fait tout de même froid dans le dos.

Paris : Anne Hidalgo persiste et réclame la circulation alternée pour samedi

Sans grande surprise, la circulation alternée n'a pas été instaurée aujourd'hui. Mais Anne Hidalgo persiste et signe, en réclamant sa mise en place pour demain samedi.

Politique: quand Airparif rime avec bourre pif

La maire de Paris finirait-elle par trop agacer en ayant de cesse d'enfumer le débat politique parisien avec sa chasse à l'automobile ? On peut se poser la question en constatant les refus opposés à ses demandes répétées de circulation alternée dans la capitale. Une initiative motivée par une pollution aux particules fines déclarée depuis déjà quelques jours. Mais la préfecture de Police de Paris n'a pas donné quitus. Les écolos n'étouffent pas leur déception alors que c'est la gauche qui tousse, jusqu'à se faire mal. Vous avez dit bobo ?

Virgin travaille aussi sur la voiture électrique

Richard Branson est l'emblématique patron de Virgin dont le projet de voyages touristiques dans l'espace a désormais un peu de plomb dans l'aile suite au crash de l'avion qui était censé embarquer les voyageurs. La dernière sortie médiatique du patron de Virgin a eu lieu durant le e-Prix de Miami (Formula E électriques), il y a indiqué que sa société travaillait actuellement sur un projet de voiture électrique pour la route.

Hub One divise par 2 la consommation électrique de son parc informatique

Power management. Grâce à la solution IT Energy Saver de l’éditeur Avob, il n’a fallu que deux mois à l’opérateur télécoms pour réduire de 50 % la consommation électrique et les émissions de gaz à effet de serre de ses postes de travail.
Generique - postes de travail - Réunica

Lire la suite

jeudi 19 mars 2015

Paris demande le retour de la circulation alternée

Suite à l'épisode de pollution persistant, la mairie de Paris demande à l'Etat l'instauration de la circulation alternée pour demain.

- page 2 de 721 -